LE CITOYEN de Denis Guénoun, Comédie de Genève 1e novembre

 

Mise en scène Hervé Loichemol

Hervé Loichemol avait déjà monté plusieurs pièces de Denis Guénoun,  dont Lettre au directeur du théâtre qu’on avait pu voir avec plaisir à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon. L’auteur a répondu à une commande sur les déboires de Jean-Jacques Rousseau réfugié en Suisse après la publication de l’Émile et du Contrat social publiés en 1762. Ces deux oeuvres seront condamnées par le petit Conseil de Genève et leur auteur devra être mis en prison. Une enquête est confiée à une équipe de chercheurs pour trouver dans l’oeuvre de Rousseau les éléments déclencheurs de la Révolution Française 27 ans plus tard. Curieusement, cette enquête se déroule de nos jours, sur ordre d’une mystérieuse agence, elle est confiée à une équipe de trois jeunes gens qui semblent n’avoir aucun don pour leur mission. Malgré le dynamisme des comédiens, on apprécie surtout Patrick le Mauff, vieux complice de Guénoun, on cherche en vain les traces du grand talent du créateur de l’Attroupement et du Grand nuage de Magellan dans l’Enéïde. et Le printemps à Chateauvallon, il y a bien des années.

Jusqu’au 17 novembre, Comédie de Genève, 6 bd des philosophes

http://www.comedie.ch

 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s