SAVOIR-VIVRE de Pierre Desproges, Théâtre 71 de Malakoff, mise en scène Michel Didym,8 février

Avec Catherine Matisse et Michel Didym, scénographie et lumière d’Olivier Irthum, Théâtre de la Manufacture, CDN de Nancy.
Michel Didym aime Pierre Desproges, il ne l’avait jamais vu à la télévision et l’avait découvert à la librairie de Théâtre Ouvert. C’est d’une passion pour son écriture qu’était né son premier spectacle sur Desproges, Les animaux ne savent pas qu’ils vont mourir, présenté au Théâtre des Abbesses.
« Pierre Desproges a le courage de la haine. Ce théâtre dont il parle lui-même avec force n’exclue personne. L’individuel et le collectif y ont place. Son écriture rend hommage à l’humanité en engageant sa splendeur et son horreur ».
Michel Didym apparaît sur un plateau devant un mur de 45 variateurs lumineux avec son alter ego féminin pour parler de la création du du monde, d’Ève tirée de la côte d’Adam : « C’était la première fois qu’on voyait une femme sur la côte ! « . Tous deux échangent les propos acides et pour le moins désabusés, suscitant les rires gênés du public : « Dieu est peut-être éternel, mais pas autant que la connerie humaine (…) Le savoir vivre est la somme des interdits qui règle la vie des hommes civilisés « .
Un festival de bons mots toujours plus ou moins désespérants, dont une interview de Françoise Sagan savoureusement mâchée reste le clou d’une soirée plutôt déprimante…
Théâtre 71 de Malakoff 9 février à 19 h 30, Tél.01 55 48 91 00

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s