LES CRIMINELS de Ferdinand Bruckner, mise en scène Richard Brunel, Théâtre de la Colline, 9 février

De Richard Brunel, nous conservons un souvenir vivace de La tragédie du vengeur de Cyril Tourneur, vu au Théâtre Gérard Philipe de Saint Denis en 2003. Il a monté une vingtaine de spectacles avec sa compagnie, a été en résidence au Théâtre de la Renaissance d’Oullins, puis à la Manufacture de Nancy alors dirigée par Charlie Tordjmann, avant de prendre la direction de la Comédie de Valence en 2010.
Les criminels se déroulent dans un espace vertigineux, plateaux à double révolution conçus par Anouk Dell’Aiera, où la bourgeoisie allemande de l’entre deux guerres, se laisse aller à des compromissions médiocres pour finir devant un tribunal, tremblant d’être condamnée. Un jeune homme séduit sa logeuse qui pourrait être sa mère. Le fils a détourné de l’argent, il ne sait comment échapper au chantage de son complice, un riche bourgeois qui a convoqué des filles pour une soirée lubrique et terrorise sa jeune bonne désespérément en manque d’argent. Elle est enceinte de son amant qui la brutalise et doit se faire avorter en se débrouillant seule. Un chômeur, séducteur impénitent se voit accusé du meurtre de la patronne du restaurant où travaille sa maîtresse qui prétend être enceinte de lui. Mais c’est une jeune fille aux abois qui porte l’enfant qu’elle doit recueillir, mais la « commande » ne sera pas honorée. La jeune fille désespérée noiera son enfant de 3 semaines. Tout ce beau monde se retrouve devant les tribunaux dans la deuxième partie, de remarquables plaidoiries croisées qui révèlent l’hypocrisie partagée de la société bourgeoise. Avec une distribution étincelante de 13 comédiens qui tournent sans fin dans la première partie sur des plateaux croisés, une deuxième partie où les différents procès se tiennent sur un grand plateau nu envahi de chaises, on déguste sans en perdre une minute ce spectacle qui dure pourtant 3 heures, cette fable pleine d’un humour noir.
Grand Théâtre de la Colline, jusqu’au 2 mars mercredi, samedi à 20 h 30, mardi à 19 h 30, dimanche à 15 h 30, tél 01 44 62 52 52
Théâtre National de Toulouse du 13 au 15 mars
Comédie de Clermont Ferrand du 27 au 28 mars
Théâtre du Nord de Lille du 4 au 12 avril

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s