FUCK AMERICA, Réseau Théâtre, Théâtre de la Girandole, Montreuil, 26 avril

 

 D’après le roman éponyme de Edgar Hilsenrath, mise en scène collective et jeu de Corinne Fisher, Bernard Bloch, Vincent Jaspard,  violon Thomas Carpentier.

Fuck America, c’est un roman autobiographique d’Hilsenrath né à Leipzig en 1926, de parents juifs, émigré difficilement en Roumanie avec la montée du nazisme puisque le visa tant attendu pour les USA avait mis 13 ans pour lui parvenir. Une vie difficile en exil, la Palestine qu’il quitte déçu, la France et puis New-York où il ne parvient pas à écrire. C’est en Allemagne où il retourne en 1964, qu’il parvient à publier son 2e roman, The nazi and the barber dont la sortie est sapée par l’éditeur allemand inquiet, mais qui connaît un succès foudroyant à New-York. En 1980, il pubie Fuck America, Le branleur !

Nous avions assisté voilà quelques mois à une mise en espace de ce texte à la Coopérative de Montreuil. Le texte a été élagué, notamment une partie longue mais drôle sur l’attente du visa, le violoniste joue un contrepoint poétique dans la représentation. Un plateau nu, 3 chaises, Vincent Jaspard incarne avec un humour désabusé le personnage d’Hilsenrath, Bernard Bloch un peu caricatural dans ses rôles germaniques et Corinne Fisher la méchante responsable du recrutement pour les petits boulots lui permettant de survivre, et l’amante analyste qu’il est parvenue à faire jouir. Étrangement on regrette les coupures de la lecture, pour une fois on aurait aimé 20 minutes de plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s