UGZU, de et par Jean-Claude Leguay, Christine Murillo, Grégoire Oestermann, Théâtre du Rond Point, 27 mai

Scénographie de Jean-Pierre Larroche
Ces trois acteurs sont des farceurs qui jouent avec la langue, ses petits bonheurs, ses accidents, ses tracas. Ils s’amusent, jonglent avec les mots fabriqués. Le Xu est le problème dont on souffre à un péage d’autoroute quand on s’est mal garé et qu’on ne peut pas insérer sa carte bleue. Il y a la « breudenne » disparition des symptômes le temps de la visite chez le médecin dont souffre mon amie Mireille, et beaucoup de petits accidents plutôt drôles dans la vie quotidienne. On s’amuse avec eux devant les fresques de Jean-Pierre Larroche, qui s’abattent une à une. Malheureusement, comme souvent, vingt minutes de trop de cet exercice langagier qui finit par nous lasser…
Théâtre du Rond Point jusqu’au 30 juin à 20 h 30, dimanche à 15 h 30, relâche le lundi, Tél. 01 44 95 98 21

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s