APÉROS POLARS de Didier Ruiz, Compagnie des Hommes, Maison des Métallos, 15 et 16 juillet

 Didier Ruiz, nous l’avions découvert voilà une douzaine d’années avec L’amour en toutes lettres, lettres à l’Abbé Viollet 1924-1943, Le bal d’amour, mise en pièces du fatras amoureux au Théâtre Paris Villette, et aussi avec Dale Recuerdos récolté à partir de témoignages de retraités qui interprétaient leurs propres rôles.

Depuis une dizaine d’années, Didier Ruiz a abordé une nouvelle expérience, les Apéros-Polars repris sur les feuilletons radiophoniques de notre enfance à partir de l’adaptation de différents romans policiers. Chaque feuilleton comporte 4 épisodes de 30 minutes par polar, interprété par deux comédiens assis à une table, manipulant de petits accessoires. La Maison des Métallos a eu la bonne idée de les accueillir pour une petite série pendant la touffeur de juillet, pendant que le Quartett Buccal et Hip Tap Project présentaient une performance rythmique et vocale avec des chants polyphoniques ouverte sur la cour et le bar. En même temps que nos billets, on nous remet un bon pour une boisson que nous pouvons déguster pendant la représentation en 2 épisodes d’une heure avec entracte.

LA PETITE ÉCUYÉRE A CAFTÉ de Jean Bernard Pouy, avec Nathalie Bitan et Laurent Lévy

Les deux comédiens sont assis à une table, ils lisent et interprètent les personnages de ce roman, en manipulant avec humour des jouets d’enfants, revêtant des couvre-chefs, transformant leurs visages avec force rictus. Ce roman nous fait plonger dans les milieux de l’intégrisme catholique en Normandie. Un jeune couple été découvert enchaîné à des traverses de chemin de fer, on croit à un suicide. Mais le Poulpe, étrange détective privé veut en avoir le coeur net et il part enquêter sur la richissime famille de la jeune fille avec une de leur camarade de classe. Et il découvre une immense maison, une famille richissime engagée dans les commandos anti avortements. La jeune Bérénice morte avec son amoureux, était enceinte, c’est sa famille qui a fait exécuter les deux amoureux !

La vivacité et d’humour dans l’interprétation des deux comédiens nous font passer un bon moment, malgré une réticence personnelle pour ce genre littéraire.

Maison des Métallos épisode 1 et 2, 22 juillet, 3 et 4, 20 et 23 juillet

Tél 01 48 05 88 27 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s