VINGT-QUATRE HEURES DANS LA VIE D’UNE FEMME d’après Stefan Zweig

 

 mise en scène René Loyon, Théâtre du Lucernaire.

Marie Le Galès, sage robe verte plissée entre en scène pour nous conter la fascination éprouvée par une veuve quadragénaire, pour un jeune homme en proie à la rage du jeu à Montecarlo. Elle voyage pour tromper son ennui, observe les joueurs dans les salles de jeu qu’elle fréquentait autrefois avec son mari. Elle ne parvient pas à détacher son regard des mains d’un jeune joueur risque tout, qui après avoir gagné, perd jusqu’au dernier louis d’or. Désespéré, il s’enfuit, s’allonge sur un banc où il reste sous une pluie battante. Elle réussit à le convaincre de s’abriter, l’entraîne dans un hôtel où elle partagera avec lui une nuit dont elle ne dira rien, la pudeur du début du XXe siècle rendait les femmes muettes ! Le lendemain, elle fait tout pour le renvoyer dans sa famille à Nice, il lui avoue qu’il a volé des bijoux à sa tante pour les perdre au jeu, elle lui avance l’argent, lui faisant jurer dans une église de ne plus mettre les pieds dans une salle de jeu. Peine perdue, quand elle se précipite à la gare pour tenter de le retrouver, le train est parti. Elle le retrouve devant la même table de jeu qu’il avait juré de ne plus fréquenter. 

Nous sommes captivés par le fil de cette histoire haletante d’un amour perdu qu’on aurait pu suivre en fermant les yeux, tant l’absence de mise en scène-la comédienne debout, s’assied à une table, boit un verre d’eau, puis se relève pour s’asseoir sur une autre chaise-est flagrante ! La salle est pleine et le public ravi. Heureusement Stéfan Zweig fait de bonnes recettes, puisque André Salzet reprend régulièrement depuis des années Le joueur d’échecs.

Lucernaire, du mardi au samedi à 20 h, jusqu’au 7 septembre, Tél 01 45 44 57 34. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s