DES ARBRES A ABATTRE d’après le roman de Thomas Bernhard, projet de Claude Duparfait et Célie Pauthe, Théâtre de la Colline 17 septembre

 

 

Claude Duparfait vautré dans un confortable fauteuil en cuir à oreilles, incarne l’auteur ratiocinant  à perte de vue sur le milieu théâtral du Burgteater de Vienne et sur la disparition d’une amie commune, la Joana qui s’est suicidée. On reste tout d’abord sensible à l’humour caustique de Thomas Bernhard fort bien interprété par ce bon comédien porteur du projet avec Célie Pauthe, mais les haines de cette petite caste étouffante et hypocrite, au cours d’un repas accepté à contrecoeur, finissent par lasser. La deuxième partie qui fait apparaître quatre autres personnages rassemblés pour un dîner en ville, apporte un peu d’air et fait parfois sourire. Mais pendant deux heures, on préfèrerait se plonger dans le livre.

Célie Pauthe vient de prendre la direction du CDN de Besançon. On lui souhaite bon vent.

Petit Théâtre de la Colline jusqu’au 28 septembre, du mercredi au samedi à 21 h, mardi à 19 h, dimanche à 16 h, Tél 01 44 62 52 52 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s