DON QUICHOTTE OU LE VERTIGE DE SANCHO, l’Échangeur de Bagnolet, 7 octobre

 

Adaptation, mise en scène et scénographie de Régis Hébette, d’après L’ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche de Miguel de Cervantès.

Régis Hébette, s’est emparé de l’oeuvre de Cervantès avec une belle audace qui lui rend une étrange actualité. Trois Don Quichotte musiciens et peintres se relaient sur le vaste plateau nu de l’Échangeur pour tenter d’endoctriner Sancho Panza, l’écuyer réaliste qui assiste à la triste déchéance de son maître perdu dans les romans de chevalerie. À la cour une table avec des instruments de percussion, Marc Bertin, Fabrice Clément et Sylvain Dumont se relaient pour incarner Don Quichotte, pendant que les deux autres mettent en musique l’épopée du chevalier à la triste figure et manipulent de grands panneaux où ils peignent à l’eau le cadre des voyages. Seule Rossinante a droit à un vrai dessin, les autres disparaissent comme par magie en séchant. Sancho Panza (émouvant Pascal Bernier) qui a suivi Don Quichotte, alléché par ses promesses de le faire gouverneur d’une île, soigne son maître blessé par les moulins à vent qu’il prends pour des géants, par un troupeau qu’il a pris pour une armée. Il tente de le rappeler à la réalité : « Je crois que nous devrions rentrer chez nous, c’est l’époque de la moisson  » à quoi Don Quichotte rétorque invariablement : »Dieu qui pourvoit à tout, ne saurait nous abandonner ». Au moment où Sancho, toujours réaliste affirme « Vous étiez fait pour être prédicateur et pas chevalier errant », Don Quichotte victime d’une nouvelle défaite demande à Sancho de lui compter ses dents, « il n’en reste que 4, sans compter la dent de sagesse ». Il se console en disant « J’aurais préféré qu’on m’arrachât un bras, à condition que ce ne fût pas celui qui tient l’épée ! » 

Un spectacle à ne pas manquer à l’Échangeur de Bagnolet jusqu’au 19 octobre, jeudi,vendredi, samedi à 20 h 30, dimanche à 17 h, relâche mardi, mercredi, métro Galliéni Tél 01 43 62 06 92 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s