QUI RAPPORTERA CES PAROLES ? de Charlotte Delbo, mise en scène Fabienne Margarita, compagnie la Pierre Blanche, la Parole Errante de Montreuil

 

 « Pourquoi iriez- vous croire à ces histoires de revenants, de revenants qui reviennent ? ». Charlotte Delbo née en 1913,  est déportée à Auschwitz-Birkenau un 24 janvier 1943 pour avoir fait partie d’un réseau de résistance avec Marie-Claude Vaillant Couturier et Danielle Casanova, arrêtées en même temps qu’elle. Elle tient, et survit aux effroyables conditions du camp d’extermination grâce à la solidarité de ses camarades de déportation et comme Stéphane Hessel et Primo Levi, aux poèmes vivant dans sa mémoire. En 1973 elle publie cette tragédie en 3 actes, Qui rapportera ces paroles ?

Interprétées par une trentaine de femmes venues de Normandie, dont sept professionnelles, les paroles de Charlotte Delbo sont d’abord désespérées, elle ne veut pas survivre à l’horreur des conditions du camp où les dépouilles des disparues sont amoncelées en un tas repoussant jusqu’à leur incinération dans les fours crématoires. Elle refuse de s’en aller « en eau sale ».  Puis elle se laisse convaincre, il faut qu’il y en ait au moins une qui survive pour témoigner de l’indicible. Regroupées d’abord prostrées sur une étroite plateforme, les principales protagonistes s’en détachent pour convaincre Charlotte Delbo de survivre en continuant à rêver de parfums et de nourriture,  d’éviter le lazaret où « on te couche avec les pourrissantes », de se battre ici contre la mort. Elle ne sont plus que trois à la fin du spectacle, les autres sont assises sur un banc à la cour, elles n’ont pas survécu. Proprement construit, ce spectacle est joué devant une salle pleine en majorité, de femmes de plus de 50 ans qui retiennent leur souffle sur ces gradins inconfortables. Qui rapportera ces paroles  avait été monté il y a une vingtaine d’années par la compagnie Bagage de Sable. C’est un témoignage poignant qui n’a pas la dimension lyrique et pleine d’humour d’Une Opérette à Ravensbruck de Germaine Tillon présenté par le Collectif 12 de Mantes la Jolie au printemps dernier.

12, 13 et 14 novembre, La Parole Errante, 9 rue François Debergue 93100 Montreuil, Réservations 06 77 00 72 80

contact : lapblanche@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s