LA BONNE ÂME DE SÉ-TCHOUAN de Bertolt Brecht, mise en scène de Jean Bellorini, Compagnie Air de lune, la Piscine de Chatenay-Malabry, 7 janvier 2014

 

 

De Jean Bellorini, j’avais gardé de bons souvenirs de Tempête sous un crâne au Théâtre de l’Épée de Bois, à la Cartoucherie de Vincennes. Il avait monté La bonne âme de Sé-Tchouan aux Ateliers Berthier et vient de succéder à Christophe Rauck à la direction du Théâtre Gérard Philipe de Saint Denis.

 

Les trois dieux de Bertolt Brecht qui cherchent un asile dans un village de Chine, ne sont plus qu’un, c’est Med Hondo qui les incarne avec une belle prestance. Il est accueilli dans le village par le porteur d’eau qui s’émerveille de cette visite et lui promet de trouver rapidement un asile, chez des hôtes honorés de cette visite. Las, toutes les portes se ferment, sauf celle de Shen-Té, la prostituée qui ne pourra pas payer son loyer, faute d’avoir reçu une ultime passe amoureuse. Mais le dieu paye sa nuit, il lui donne 1000 dollars qui permettront à Chen-Té d’acheter un petit débit de tabac qui devrait lui permettre de changer de métier. Mais aussitôt, une horde de sans abris débarque chez elle, s’installe, l’empêchant de s’adonner à son commerce et de payer son loyer. Shen-Té rencontre un aviateur qui ne peut pas voler, l’amour la rend aveugle, elle emprunte à un couple de retraités l’argent qui permettra à son amant de gagner la grande ville. Elle est sauvée de justesse par un riche et vieux voisin amoureux d’elle qui lui permettra de loger les envahisseurs. Shen-Té qui a compris que la bonté ne pourra sauver le monde, s’invente un cousin féroce, Shoui-Ta, dont elle endosse le costume, qui vient chasser les profiteurs et sauver sa cousine en rétablissant une règle de partage.

La mise en scène très linéaire, la scénographie et la musique dont Jean Bellorini est le signataire aplatissent les souvenirs anciens d’autres mises en scène, au Berliner Ensemble, au Théâtre de la Tempête…Néanmoins la salle pleine de ce beau Théâtre de Chatenay-Malabry ne boude pas son plaisir.

 

Théâtre de Chatenay-Malabry jusqu’au 12 janvier, s m 18 h, dim 15 h Tél 01 41 87 20 84

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s