SICILIA Texte, conception et jeu Clyde Chabot, la Communauté inavouable, regard de Stéphane Olry, l’Échangeur de Bagnolet 8 janvier

  

De Clyde Chabot, je gardais un souvenir confus, dépourvu d’émotion de Un peu de poussière de chair la nuit. Sicilia qui plonge dans le passé lointain de sa famille dont elle ravive les traces presque oubliées, m’a permis permis de changer de regard.

Nous sommes invités à nous asseoir autour d’une grande table immaculée où sont servis de petits morceaux de fromage, des carafes de vin, de jus de fruit, du pain. Au centre de la table trônent des objets recouverts d’un tissu. Clyde Chabot qui nous invite à nous servir, évoque le lointains souvenirs sur sa famille sicilienne disparue, ses grands mères, ses tantes, Palerme, Messine, Agrigente,  , Mataliano, Curcuru les noms de ses aïeules, une histoire oubliée dont les traces écrites ont été effacées. Elle parle calmement, avec une sensibilité émouvante, portée à un paroxysme quand elle dévoile les objets, un aspirateur entre autres qu’une tante tenait à léguer ! Une belle simplicité qui capte l’attention des convives qui mettent un temps à quitter la table à la fin du spectacle, retenus par l’émotion.

L’Échangeur de Bagnolet jusqu’au 12 janvier, samedi à 18 h 30, dimanche à 17 h, Tél 01 43 62 71 20

http://www.lechangeur.org

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s