INTIMITÉ Les Musiques de la Boulangère, Concert déambulatoire de Nicolas Frize en trois mouvements et trois lieux à Saint Ouen, 1e février

  

C’est l’aboutissement d’une résidence de deux ans à l’Usine PSA de Ctroën, de ce surprenant et généreux elfe musicien qui parcourt le monde, le mettant en musique avec le  » petit peuple » qu’il aime. Nous l’avions découvert en 1981 dans Le plus Bel âge de la vie mis en scène par le Théâtre de l’Unité dans un dépôt de locomotives à Trappes, vu dans ses Concerts de Baisers, de Savants, de Locomotives  etc…et suivi dans le bazar d’Istanbul dont il enregistrait les bruits profitant des instants de liberté  laissés par un colloque. J’avais même récemment réalisé un rêve en participant à son  concert de la Fête des Vendanges à la mairie du XVIIIe.

En sortant du métro, il y a un stand de la CGT avec des drapeaux, des tracts sur Citroën Saint-Ouen qui retrace « 100 ans d’histoire d’un monsieur appelé Citroën et d’autres et des dizaines de milliers d’ouvriers et d’ouvrières qui travaillaient pour leur construire des millions, des millions de voitures et des millions tout court ». Nous rentrons d’abord dans l’Église du Rosaire où nous sommes face à face pour écouter » À travers dans les contrastes du temps, entre crépitements, pulsations et segmentations, pour 7 percussionnistes, flute et contrebasse ». Nous partons ensuite pour l’École Émile Zola assister debout à « Au dessus dans les contrastes du temps, entre immobilité et impatience, calme et urgence pour octuor vocal, trombone et tuba ». Ensuite on nous guide vers l’usine PSA Citroën, « il y a un chemin au coeur de l’activité, des femmes et des hommes, parfois invisibles. Mais plus inconnus encore, l’activité intime des corps, la sensibilité au métier, la pensée en action, et surtout l’engagement. Au travail comme ailleurs, l’expression même timide, crie son désir…et son besoin d’invention. C’est chacun pour tous et pourtant tous, c’est chacun ! ». Nous parcourons un long chemin le long des bâtiments de cette usine appelée à fermer partiellement, mais celui où nous nous rendons, unité de recherche pointue, sera préservée.  À  l’intérieur, nous sommes guidés par les techniciens dans un dédale de machines bizarres que nous verrons fonctionner à la sortie, avec des photos de la résidence menée par Nicolas Frize. 

Cette ultime phase dirigée par 2 chefs, Catherine Simonpietri et Nicolas Frize, rassemble 9 musiciens, un ensemble vocal de 9 chanteurs professionnels, 15 voix singulières des salariés de l’usine et un choeur d’une soixantaine de chanteurs familiers des Musiques de la Boulangère. Et autour de tous ces artistes, une trentaine de personnes se déploient à la technique et à l’administration ! Nous entendons des paroles d’ouvriers, scandées, chantées, d’abord par le choeur : : »la nuit, le parking est bouché. Nous sommes tous ailleurs autrement (…) Je sais d’où je viens, je sens où je vais, chacun est avec lui-même en confiance, toute la ville étale est seule (…)  Il y a des sons et moi, je regarde avec mes yeux et je compose des images (…) ici, la vie s’écoule !  » Alternant des montées chorales superbes, des solos, des parties instrumentales, ce chemin mené par Nicolas Frize, résonne parfois des sons d’Henry Purcell.

 

 Il n’y eu que 3 concerts, les 31 janvier, 1e et 2 février 2014. Un élégant livret de 93 pages avec les textes et les photos, récapitulant les grandes phases a été publié, première rencontre avec la direction de l’usine en novembre 2011, résidence de Nicolas Frize de mars 2012 à décembre 2013, les actions parallèles (accompagnement photographique de Nabil Boutros, actions graphiques avec des lycéens etc…). Intimité est une oeuvre majeure de notre temps.

http://www.nicolasfrize.com

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s