LES DEMOISELLES première répétition publique de Garance Guierre et Léonore Stiermann, Studio des 3 Oranges, Audincourt, 2 mars

 C’est la première ébauche d’un spectacle musical interprété de part et d’autre d’un piano par deux séduisantes actrices en robes de soirée, l’une d’un blanc immaculé, l’autre en noir. Elles jouent d’abord à quatre mains le carnaval des animaux de Saint Saens (?), puis la noire s’assied de l’autre côté du piano, dispose une affichette « j’attends tous les matins l’arrivée du facteur… » et entonne des duos en corse avec sa partenaire qui l’accompagne.  Elles prennent le thé entre deux morceaux, les petites phrases s’accumulent, entre deux chansons « un fiasco de plus qu’importe ! (…) Je ne peux pas comprendre comment tu peux aimer deux femmes à la fois (…) une tisane  mal infusée, c’est un thé raté ! (…) un spectacle bien évacué, c’est la panacée ! » Un certain charme insidieux grâce à une maîtrise musicale  dans l’exécution des morceaux et  pas mal d’humour, encore beaucoup de maladresses, c’est la loi de l’exercice. Garance Guierre est marionnettiste au sein de la compagnie Furiosa.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s