UNE ANNÉE SANS ÉTÉ, Centre Dramatique National de Besançon, 14 Mars

 

 

De Catherine Anne, mise en scène Joël Pommerat

 

C’est la première fois que Joël Pommerat monte un texte dont il n’est pas l’auteur. Nous lui devons de beaux souvenirs, Les Événements au Théâtre de la Main d’Or en 1994, où Jean-Christian Grinewald directeur de l’époque, lui avait permis de faire ses premiers pas, Pôles et Treize étroites têtes et Cendrillon au défunt Paris Villette, Le petit chaperon rouge, Cet enfant et l’été dernier La réunification des deux Corées au Festival d’Aurillac, l’été dernier . Mais le plus grand souvenir reste Les Marchands au Festival d’Avignon. Joël Pommerat avait longtemps été en résidence au Théâtre de Brétigny, accueilli par Dominique Goudal, une vraie directrice qui lui avait permis de mûrir la démarche de sa compagnie, avant d’être accueilli aux Bouffes du Nord pendant trois ans.

Une année sans été, c’est la fuite de Gérard jeune bourgeois loin de sa famille, au début du XXe siècle. Il veut se consacrer à l’écriture et loue une chambre à Paris dans une famille dont la mère impotente est veillée par sa fille. Louisette n’ose faire un pas seule hors de chez elle, s’éprend de lui, mais peine perdue. Il ne parvient pas à écrire et se laisse séduire par Anna jeune allemande qui retourne dans son pays, et par un riche visiteur qui l’entraîne dans ses aventures nocturnes. Aux abords de la guerre de 1914, il est précipité dans l’armée après avoir fait enfin un geste d’ouverture. On retrouve le bel univers plastique de la compagnie, un vrai sens des images dont Pommerat ne se départit pas. Le texte de Catherine Anne lui a été inspiré par la vie de Rainer Maria Rilke. Une année sans été avait été créé aux ateliers Berthier du Théâtre de l’Europe, l’an dernier.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s