COMME SI J’ÉTAIS À CÔTÉ DE VOUS, Musée Cognacq Jay, Paris

 

Lettres de Diderot à Sophie Volland, adaptation et mise en scène Dominique Lurcel, jeu Mathieu Desfemmes, piano Florence Pavie, Les passeurs de mémoire

Avec Dominique Lurcel, nous étions condisciples dans les cours de Bernard Dort à l’Institut d’Études Théâtrales de la Sorbonne en 1966. Après un compagnonnage avec Armand Gatti, il avait poursuivi son métier d’enseignant de grand talent, il avait initié La mémoire des lycées et collèges, était venu jouer au Théâtre 71 de Malakoff avec ses élèves en 1986. Il avait ensuite fondé sa compagnie Les passeurs de mémoire, et plusieurs de ses spectacles ont marqué la nôtre, de Nathan le Sage de Lessing vu au théâtre Monfort dans une salle pleine de jeunes en passant par Stabat Mater Furiosa, les Folies Coloniales d’après le journal de son grand père à la Villette, et surtout Une saison de machettes de Jean Hatzfeld.

Ce voyage dans les lettres à Sophie Volland nous plonge dans les amours épistolaires de Diderot, séparé pendant vingt ans de sa bien aimée, lui étant marié, elle retenue par sa mère qui la surveillait de près. En résidence au Granval près de Sucy en Brie, chez la belle-mère du baron d’Holbach, Diderot y mène une vie mondaine avec de copieux repas, des conversations et des promenades dans la campagne environnante, attendant parfois vainement les lettres de Sophie qui lui parviennent avec un retard insupportable. Mathieu Desfemmes entre sur le plateau en pyjama, il pose sur le piano un buste de Sophie, qu’il invoque et qu’il étreint avec passion, relate sa vie mondaine entre des plaintes désespérées sur le retard du courrier. « Tout ce qui m’environne me lasse et me déplaît. Vos lettres se seraient-elles égarées ? Il est 7 heures et ce maudit commissionnaire ne paraîtras ! ». Mais quand les lettres arrivent enfin « Tenez mon amie, nous ne sommes pas faits pour la vie sédentaire »…Florence Pavie au piano, donne un bel éclairage musical, à cette savoureuse chronique de la vie à la campagne d’un philosophe amoureux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s