GÉOGRAPHIE FRANÇAISE Red Hall, Voix et Textes 19 mai

 
Lecture d’extraits du livre de Gabriel Garran par Marie-Christine Barrault

J’avais dévoré ce livre que Gabriel Garran  avait commencé de rédiger au cours de 150 jours à l’hôpital, armé d’un carnet et d’un crayon. Ses amis le pressaient depuis longtemps de relater l’aventure de la fondation du Théâtre de la Commune d’Aubervilliers et c’est le récit des origines qui a surgi ! Gabriel Getzenkorn, né d’une famille juive polonaise, a échappé à la barbarie des nazis, grâce à la folle détermination de sa mère qui a réussi à le cacher lui et sa soeur dans différentes familles amies au prix de dangers extrêmes.
Marie-Christine Barrault parcourt les principaux chapitres la perte du père déporté pour avoir tenu sa parole de rentrer au camp de Pithiviers après avoir eu le droit de revoir brièvement sa famille, le sauvetage de la mère réfugiée de force chez un vieille voisine terrorisée à l’aube du fracas de la police française venue arrêter les juifs de l’immeuble, son long séjour chez une restauratrice de livres qui ne le laissait pas approcher de la fenêtre rideaux tirés pendant son absence et la campagne avec les chèvres et la seule amitié d’un chien pendant des mois.
Jack Ralite est assis appuyé sur sa canne aux côtés de Gabriel Garran. Le souvenir  de L’Instruction de Peter Weiss sur le procès de Nuremberg l’un des premiers spectacle de Garran me revient en mémoire. Ne ratez pas ce voyage exceptionnel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s