WORK IN PROGRESS au Pitch Me, 9 juin

C’est la 35e séance consacrée à des lectures d’auteurs reconnus pour la plupart  et en cours d’écriture, dans ce minuscule restaurant caribéen, niché dans une petite rue de Belleville. Karim Miské anime la séance, présentant les auteurs à un auditoire très jeune et passionné, entassé autour de petites tables, dégustant du poulet yassa, debout ou assis par terre. Au programme 2 sets de 2 auteurs. Ayant raté Thomas B. Reverdy, j’écoute Jean-Luc Marty  qui lit des extraits de La mer à courir Paul et Virginie dans le 9-3 publié chez Juliard : « La drogue se moque que vous soyez Pakistanais ou Indien (…) Les hommes réinventent le labyrinthe, c’est bien aux émeutes de 2005 que je fais allusion « …

Le 2e set accueille Manuel Candré avec Le portique du front de mer. C’est un récit de fantômes, sur la douleur de ne jamais être relié. La puissance du langage fait surgir des choses de l’autre.

Sylvain Gire, le dernier auteur en lice nous fait rire sur la description de son propre corps auquel il se livre sans aménité, évoquant la souffrance, la frustration, « toutes ces valeurs saines ! ».

Une discussion animée avec le public suit la lecture de chaque auteur.

Prochain WIP  lundi 23 juin à 20 h

 

6 rue de Vaucouleurs Métro Belleville

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s