AUX CORPS PROCHAINS Carreau du Temple, 14 juin

 Sortie de chantier de Denis Guenoun et Stanislas Roquette, compagnie Artepo

Pendant que le Carreau du Temple est livré aux marchands vulgaires et bruyants (5 jours consacrés à Nike, société esclavagiste  en mai entre autres), Denis Guenoun poursuit son chantier ouvert avec un groupe de 6 acteurs travaillant à partir d’une pensée de Spinoza : »Nul ne sait ce que peut un corps ! ».  C’est une deuxième répétition publique de 6 acteurs, d’abord un entraînement dirigé par Stanislas Roquette, un travail de danse dirigé par Christelle Calvet et une séquence textes et images filmée en direct. Il s’agit de rassembler les corps, un travail physique sans parole, basé sur des compositions chorégraphiques pour fabriquer des séquences communes. La partie la plus spectaculaire, c’est la dernière un poème de Victor Hugo sur le crapaud clamé à tour de rôle par les acteurs filmés en direct sur grand écran. Denis Guenoun commente la séance, il espère travailler de façon Spinozienne, persévérer dans son être, trouver comment la parole peut émerger du corps. D’autres répétitions publiques suivront avant la création au Théâtre National de Chaillot en 2015.

denisguenoun.unblog.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s