IGNATIUS, des idiots et des fous Salle de répétition du Théâtre du Soleil, Cartoucherie, 15 juin

 Création du Théâtre du Voyageur, texte et mise en scène de Chantal Melior, d’après La conjuration des imbéciles de John Kennedy Toole, Aurore de Nietzsche, L’idiot de Dostoievski, Lucrèce…,

Gros garçon de 30 ans materné par sa mère à la Nouvelle Orléans au début des années soixante, Ignatius se laisse vivre non sans un certain humour, énonçant des vérités sentencieuses, devant chaque échec professionnel dans des emplois qu’il accepte avec répugnance. On lui propose 60 dollars par semaine, il fait la moue puis fait mine d’accepter la proposition de 25 cents par jour pour le déplacement, enfin refuse en prétendant que le bureau est « inadéquatement chauffé » ! Il a des hauts de coeur devant les petites annonces, s’allonge sur son petit lit à roulettes où sa mère vient le materner. Entouré de jeunes filles en robes rouges qui dansent autour de lui un petit ballet, il énonce avec humour des phrases sentencieuses : »Nous devons accepter ce que nous ne pouvons modifier (…) Que signifie cette accumulation de clichés larmoyants ? (…) Je cherchais une compensation dans l’oralité et les aliments »…
Interprété avec une belle prestance par François Louis qui s’impose entouré de  neuf acteurs, le spectacle ce jour-là ne parvenait pas à captiver l’attention du public sur la durée de la représentation, malgré des rires bienfaisants.

http://www.theatre-du-voyageur.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s