WELT, LIFE IS NOT A PICNIC, histoires et chansons du Yddischland, Villeneuve en scène 20 juillet

avec David Bursztein (chant) et un ensemble musical de contrebasse, bandonéon et scie musicale, violon guitare, vibraphone et cymbalum, Orgue de barbarie et accordéon.

David Burzstein, étonnant conteur introduit cette promenade dans le monde perdu de la culture yiddish. Il affirme avoir en lui un dibbouk et même plusieurs. Le dibbouk, ce sont nos morts ! Avec un humour bienfaisant, il explique le Talmud, interprétation de la Torah, hymne à la virgule, avec un magnifique dispositif, une machine à coudre animée, et les beaux instruments de musique dont nous régalent ses accompagnateurs. Il nous conte entre autres plaisanteries, l’histoire des deux ramoneurs, l’un blanc et l’autre noir, lequel des deux ira se laver en sortant de la cheminée ? Le blanc se croit noir, le noir se croit blanc ! On rit, on est émus par ces contes perdus, les musiques émouvantes et l’humour généreux de ce magnifique conteur.
À 21 h 15, dernière ce 23 juillet, Jardins de l’Abbaye Saint André, tél 04 32 75 15 95

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s