YERMA Drame rural, Compagnie des Petits Champs, Théâtre 13, 28 août

De Federico Garcia Lorca, mise en scène Daniel San Pedro

Ce poète assassiné a enchanté notre jeunesse,des bribes surnagent dans la mémoire :
« Y que yo me la llevo al rio,
Creyendo que era mozuela
Pero tenia marido
Fué la noche de Santiago… »

Yerma vient d’être mariée dans un village de campagne, son mari cultive la terre, élève ses brebis, elle attend vainement que son ventre s’arrondisse, cloîtrée dans une maison dont elle ne peut sortir sans que les soupçons des voisins ne nuisent à sa réputation. Un an, deux ans, cinq ans après, elle reste enfermée dans sa solitude. Il y a une belle sensualité dans la mise en scène plantée devant un hangar de bois à portes coulissantes, Yerma se lave dans un tonneau d’eau jouxtant la maison, utilise l’eau pour récurer le plancher, les voisines viennent aussi s’y laver. Elle étreint son mari, le déshabille, lui lave les pieds, mais c’est peine perdue. Il lui interdit de sortir seule, mais elle s’échappe et se risque même à échanger quelques mots avec un voisin très distant, mais on sent un courant passer entre eux. Les voisines venues lui rendre visite avec leurs ventres ronds et leurs bébés ne parviennent pas à la réconforter. De splendides projections de nuages sur les champs accompagnées de piano de Pascal Sangla viennent aérer la tension qui pétrifie ce rêve d’enfant impossible. On assiste au cardage de la laine blanche où les femmes se déchaînent, le mari va tout mettre en ordre. Yerma va consulter une sainte femme qui lui recommande des prières, mais rien n’y fait. La dernière scène où son mari lui avoue qu’il ne partage pas son rêve d’enfant lui sera fatale, Yerma le tue dans une étreinte suprême !

Théâtre 13 jusqu’au 5 octobre, mardis, jeudis, samedis à 19 h 30, mercredis, vendredis à 20 h 30, dimanche à 15 h 30, 30 rue du Chevaleret 75013, tél 01 45 88 16 30

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s