UNE SEMAINE EN COMPAGNIE Maison des Métallos, 8 et 9 septembre

Depuis 5 ans, le dynamique Collectif 12 de Mantes la Jolie organise en concertation avec ARCADI, la Maison des Métallos et le Théâtre Gérard Phiipe de Saint Denis, Une Semaine en compagnie, sélection de jeunes troupes inventives qui ouvrent les portes du théâtre de demain. On peut se rappeler des Six Jours pour le Jeune Théâtre organisés en 1971, 72 et 73, organisés au Théâtre du Soleil, au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers et au Théâtre des Deux Portes, par l’Action pour le Jeune Théâtre fondée par le Théâtre de l’Unité, de l’Aquarium, du Théâtre Populaire de Lorraine et d’autres, il n’y avait à l’époque qu’une centaine de compagnies professionnelles en France, leur chiffre a sensiblement augmenté, plusieurs milliers aujourd’hui !

VIVIPARES  Une Semaine en Compagnie, Maison des Métallos 8 septembre

Groupe la Galerie, mise en scène Céline Champinot, avec Adrienne Winling, Sandrine Moindrot, Élise Marie, Maeva Husband, Louise Delmas.

Après Atteintes à sa vie de Martin Crimp et Marie Tudor de Victor Hugo créés en 2011 et 2013 en Rhône-Alpes, Vivipares est la troisième  création de la Galerie qui se veut « un organisme vivant, pas un agrégat d’artistes, une Bête qui se nourrit de création et qui cherche à nourrir par sa création ».

Les 5 actrices, dans un étrange capharnaüm se prennent pour différents personnages, David Bowie, Oedipe Roi, Judy Garland, Michaël Jackson… « Tous les acteurs seraient morts (…) Je veux être une fille et je suis moche… ». On assiste à l’assassinat de Charles Bukowski et de son fils lourdement handicapé, à un ballet érotique loufoque. « Rentrez chez votre mère, vous êtes moches. À la santé des avortées »…

Difficile de rendre compte de cet étrange voyage onirique très écrit et non pas basé sur des improvisations, comme on pourrait le croire. On reste troublé par les transformations des actrices au fil de leurs personnages, comme ce moustachu dont on aperçoit les seins. Nous nous laissons bousculer par la folie de ce délire théâtral d’une grande efficacité. Comme nombre de compagnies prometteuses, la Galerie a été accueillie au Théâtre de Vanves en 2012.

celine.champinot@lagalerie.org

ALL POWER TO THE PEOPLE  Maison des Métallos 9 septembre

De Mohamed Rouhabi, Compagnie Les Acharnés

Cette évocation de l’esclavage aux États Unis d’Amérique charrie un puissant fleuve d’images porté par 7 acteurs danseurs et de belles projections. « On vivait dans le sud à Bâton Rouge. Dans cette ville, si tu as 20 ans et si tu es encore en vie,, c’est que tu es blanc ! (…) »

« Les noirs portent en eux le secret de la naissance de l’humanité ! (…) Tu es issu de toi-même, ne t’en laisse pas chasser ! (…) La liberté est-elle inhérente à l’homme, l’esclave est-il libre à un degré quelconque ?  (…) Je ne me souviens pas d’avoir vu un seul esclave connaissant la date de sa naissance ! ». La chorégraphie, les projections, les lumières donnent à cette sombre épopée un relief étrange. Le spectacle est dédié à Michael Brown, un homme noir de 18 ans abattu de 4 balles dans le corps et 2 dans la tête par Darren Wilson, un policier blanc, le 9 août 2014 à Ferguson, état du Missouri, alors qu’il avait les mains en l’air.

NOUS NE SOMMES PAS SEULS AU MONDE  Maison des Métallos 9 septembre

Écriture et mise en scène Élise Chatauret, compagnie Babel, avec Hélène Avice et Boubacar Samb

Basé sur un entretien avec une jeune femme Sénégalaise évoquant la rupture douloureuse de ses parents immigrés avec leurs racines pour mieux préparer leur fille à son intégration, le spectacle met en scène un couple mixte évoluant sur une longue piste blanche, les spectateurs se faisant face à face. Malgré la proximité des deux acteurs munis de micros qui évoluent d’un bout à l’autre de la piste, la concentration sur leurs propos s’avère difficile et l’émotion peine à surgir. Ce « duo intimiste et sensoriel » n’a pas atteint son objectif auprès de notre entourage, au moins ce soir-là. Peut-être que la déception est à la mesure de notre attente…

Élise Chatauret est en résidence depuis 2010 au Centre Culturel Jean Houdremont à la Courneuve. Sutenue par le Conseil Général de Seine Saint-Denis, la Région et la DRAC Ile de France, elle mène un important travail d’action culturelle dans les lycées et les collèges du département.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s