MATIN ET SOIR Théâtre de la Tempête 16 septembre

De Jon Fosse, texte français de Terje Sinding, adaptation et mise en scène de Jacques Lassalle

Au soir du deuxième enterrement de la semaine, celui de Michel Crespin à Chateau Chalon et d’Antoine Duhamel à Valmondois, où j’avais pu retrouver la tombe de Laurent Fréaud et Betty Duhamel son épouse, de grands amis de mon adolescence, Matin et Soir avait la bonne couleur. Un étrange voyage de la naissance du petit Johannes, on entend les cris de douleur de sa mère épiés avec inquiétude par son père repoussé par la sage femme, à sa mort au moment où sa fille vient le découvrir dans sa petite cabane. Il y a des flottements étranges, ses rencontres avec l’ami Peter à la longue chevelure que Johannes doit venir couper, l’évocation de la vieille Mademoiselle Petersen qui doit venir acheter les crustacés qu’ils ont récolté toute la journée, mais elle est morte et ils semblent l’avoir oublié. Peter lui-aussi est mort alors que Johannes l’attend. Il y a aussi des scènes de séduction, la promenade très convenable en grande tenue avec Greta et Erna, les épouses disparues. « C’est si affreux de se retrouver seul ! » Mais les morts sont toujours présents autour de nous !  Catherine Rankl  a déplié une splendide baie maritime qui s’ouvre derrière  la cabane de Johannes que sa fille découvrira vide alors que son père mort attend toujours son ami. Jean-Claude Frissung, plus émouvant que jamais, mène cette danse de mort avec un belle simplicité.

Théâtre de la Tempête jusqu’au 12 octobre, du mardi au samedi à 20 h 30, dimanche à 16 h 30, tél 0143 28 36 36

Publicités

Une réaction sur “MATIN ET SOIR Théâtre de la Tempête 16 septembre

  1. J’ai trouvé ce spectacle ennuyeux à mourir . Lent lent , l’herbe a le temps de pousser entre chaque réplique ! Et quand, dans la première réplique de Frissung (formidable comédien) , il s’assoit sur le lit et dit à peu près : » Tiens, ce matin, je n’ai mal nulle part …. » j’ai tout de suite pensé à la blague que surine Serge sans arrêt : « après 60 ans, quand on n’a mal nulle part, c’est qu’on est mort … » Alors la suite m’a parue dans surprise et très très longue ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s