FEVER À LA VIE À LA MORT Le Poche de Genève (CH) 29 septembre

Texte et mise en scène d’Attilio Sandro Palese, musique DJ Eagle

Nous sommes à Brooklyn des années 70. Une bande de jeunes mâles roulent des mécaniques devant deux filles à leurs pieds qui rêvent d’être sélectionnées pour le concours de danse du samedi soir. Une succession d’entrées et de sorties de la salle sur le plateau en traversant une grille qui rappelle celles de West Side Story. Bobby, Vince, Eugène et Tony, le meilleur danseur préféré de ces dames, changent sans cesse de chemise largement ouverte sur leurs pectoraux et leurs chaînettes. Les deux femmes sont traitées avec la dernière brutalité par ces mâles pas vraiment baraqués et parfois ridicules, comme des prostituées dont elles acceptent d’endosser le rôle. On assiste même à un scène de fellation suggestive, choquante devant un public de très jeunes adolescents des plus silencieux… Après plus de 40 ans, les fièvres de Saturday Night Fever semblent  bien démodées et heureusement les femmes en 2014 ne sont plus toujours des victimes muettes. Les 6 acteurs imposent une vraie présence, mais ce Fever de notre jeunesse peine à décoller, malgré l’enthousiasme de la salle. Cette pièce est loin de valoir Je suis du Théâtre KNAM de Komsomolsk sur Amour, accueilli  aussi la saison dernière au Poche, dans le cadre de Territoires en écritures. Fever est le 5e spectacle d’Attilio Sandro Palese, issu du Conservatoire d’Art Dramatique de Lausanne. Il a monté Hot house de Pinter, le Bouc de Fassbinder et créé sa première pièce Super Oslo Blood, inspiré de Macbeth, au Théâtre du Grütli en 2011 entre autres.

Le Poche de Genève jusqu’au 3 octobre, tél +41 22 310 37 59

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s