PETITES SIRÈNES Théâtre de Châtillon, 17 octobre

Librement inspiré de l’oeuvre de Hans-Christian Andersen, mise en scène Alexis Moati, scénographie Thibaut Vancraenenbroeck, univers sonore Josef Amerveil, Compagne Vol Plané.

Deux souvenirs prégnants pourtant lointains, reviennent en mémoire devant l’étonnante mer de vêtements jonchant le plateau, aux quatre coins des aquariums brillent : « La scène représente la mer immense »pour l’ouverture de l’Énéïde mise en scène par Denis Guenoun, épopée de sept heures au Théâtre Paul Éluard de Choisy le Roi, et Andersen’s dream, de l’Odin Teatret au Théâtre du Soleil nous reviennent en mémoire.
Petites Sirènes est le dernier volet d’un trilogie sur la fin de l’enfance, après Peter Pan, ou le petit garçon qui haïssait les mères. Trois jeunes filles émergent de cette mer multicolore, elles vont jouer les soeurs, le Prince, la sorcière qui permet à la sirène de sortir de l’océan, perdre sa voix sublime en échange de jambes douloureuses pour voir son Prince en épouser une autre. Cette difficile quête de l’absolu est interprétée avec une belle dimension poétique par Fanny Avram, Léna Chambouleyron et Chloe Martinon dans une série d’images bouleversantes qui nous laissent cloués à notre siège à la fin du spectacle.
Alexis Moati, en résidence à l’Espace des Arts de Chalon sur Saône, devenu artiste à l’a(e)ncre à la Gare Franche du Cosmos Kolej de Marseille, est un digne successeur de Wladyslaw Znorko.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s