UN SEUL ÉTÉ Théâtre de Vanves 12 novembre

D’après Marguerite Duras, mise scène Jérémie Scheidler, Compagnie la Controverse, avec Marie-Charlotte Biais et Jeanne Videau

Marguerite Duras en cette année de centenaire, attire toujours nombre d’amoureux de son oeuvre, qui tentent de la porter sur scène. Il faut avouer la déception devant cette représentation pourtant portée par Marie-Charlotte Biais, comédienne étonnante qui nous a laissé de grands souvenirs, notamment Fidel et Lilith et aussi Est-ce que quelqu’un sait où on peu baiser ce soir ? (d’Éric da Silva). Il aurait fallu fermer les yeux pour n’écouter que le texte, bien porté par les deux comédiennes sur cette colonie de vacances, cet enfant qui règne au milieu de l’océan… »les enfants, c’est presque aussi terrible que la vie ! (…) La faim s’est encore une fois abattue sur l’Ouganda…. ». Malheureusement, Marie-Charlotte reste pendant vingt minutes dans une pénombre épaisse, on ne parvient pas à distinguer son visage, et les projections indistinctes sur l’écran maritime ne nous éclairent pas d’avantage. Dans la deuxième partie, on entend la voix de Jeanne Videau qui provient des coulisses, elle n’apparaîtra pas sur scène ! Jérôme Scheidler a pourtant réalisé une dizaine de spectacles dont Belgrade d’Angelica Lidell (voir ce blog), il s’est manifestement trompé dans la mise en scène de ces deux bonnes comédiennes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s