TRAVELLING 30 ans de la Compagnie Black Blanc Beur, le Prisme d’Élancourt 21 novembre

Mise en scène Christine Coudun avec 27 danseurs de la compagnie sous la direction de Jean Djemad.

Nous revenons dans cette ville nouvelle où le Théâtre de l’Unité avait pris son envol à partir de 1979 avec les 3 éditions du Carnaval des Ténèbres, elles marquent toujours les mémoires, la dernière avec Jacques Higelin. Jean Djemad y avait fait ses premiers pas de hip hop dans Le plus bel âge de la vie dans un ancien dépôt de locomotives avant de fonder B 3 dans un parking souterrain de la Gare de Saint Quentin en Yvelines en septembre 1984. Ils ont depuis écumé le monde entier avec des générations de jeunes danseurs se déployant dans des acrobaties incroyables. L’ancienne Maison pour Tous autrefois dirigée par Jean Morlock est bien entretenue et toujours accueillante, nous y retrouvons nombre de vieux amis et notamment Anne de Jongh dans sa chaise d’infirme, qui avait réussi à faire un stage de Théâtre de montagne en Lozère avec le Théâtre de l’Unité.
Deux heures et demie de prestations acrobatiques éblouissantes interrompues par un entracte, il y a parfois des longueurs mais c’est la première, le spectacle sera rôdé pour la représentation du lendemain. Nous sommes surpris et émus par cette énergie acrobatique et juvénile des filles qui s’imposent comme les garçons. La première séquence sur les secrétaires dans un grand ensemble est particulièrement surprenante. De très belles projections de Laurent Vérité, éclairent ce Travelling.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s