BONS BAISERS DE HUNTINGTONLAND Les Subsistances de Lyon, Festival des Idées, 28 novembre

Collectif Dingdingdong, Institut de production de savoir sur la maladie de Huntington, avec Anne Collod (danse), Aurore Déon (Alice Rivière), Olivier Marboeuf (Docteur Marboeuf), Valérie Pihet et Émilie Hermant, texte d’Émilie Hermant.

Étrange spectacle conférence, que cette plongée dans le coeur palpitant du laboratoire imaginé par Dingdingdong. Cette maladie rare et incurable pour l’instant, s’apparente à la danse de Saint Guy, elle pose des questions insolubles aux malades porteurs du gêne, aux familles, aux soignants. Des représentants du collectif sont assis à une table, ils posent des questions sur toutes ces vies qui risquent de se terminer assez mal. Une danseuse qui « devient la bouillie d’elle-même » se déploie dans un solo émouvant. « Comment penser alors que la pensée s’altère ? ». Nous plongeons dans le coeur palpitant du laboratoire imaginé par ce collectif qui nous fait parcourir les modes de description et d’apprentissages totalement inédits dans l’exploration de cette maladie. . On assiste à un jeu de boules dans un lac de farine sur une musique et des projections étonnantes. C’est troublant et énigmatique comme cette maladie.
http://www.dingdingdong.org

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s