LA LÉGÈRETÉ DES TEMPÊTES Théâtre à Châtillon 30 janvier

Pièce chorégraphique de Christian et François Ben Aïm avec 4 danseurs, 3 violoncellistes et 1 percussionniste vocaliste, Composition musicale de Jean-Baptiste Sabiani, chant Bruno Ferrier.

Depuis quinze ans, les frères Ben Aïm ont monté une vingtaine de créations. À l’abri du regard des hommes pour aller mourir ailleurs créé en 1997, vu en Avignon, était un acte fondateur où danseurs et comédiens partageaient la même force physique brute. Leurs compagnonnages avec le Théâtre de Vanves, le Théâtre Louis Aragon de Tremblay en France, le Théâtre de la Madeleine à Troyes pendant six ans, les Scènes Nationales de Mâcon et Aubusson, les Centres Chorégraphiques de Roubaix, Orléans  et Créteil et l’Espace 1789 de Saint-Ouen, leur ont permis de développer l’originalité de leur écriture physique.

Inspiré par des textes  de Nijinsky, Artaud, Camille Claudel et Picasso, La légèreté des tempêtes s’ouvre sur une danse silencieuse, les danseurs s’allongent, s’enroulent langoureusement entre les trois hautes tours mobiles où sont perchés les violoncellistes. Bruno Ferrier à la cour entonne des rythmes lancinants, Christian Ben Aïm revêt une chapka et des ailes d’anges. Les danseurs déploient une énergie folle qui impose un silence absolu dans cette salle pleine de jeunes gens qui se sont tus rapidement, aux rythmes fascinants des musiques du monde qui éclairent ces tempêtes. Malgré l’originalité des images et la dextérité des corps disloqués et  surtout la beauté des chants entonnés par un grand colosse, rythmés par les violoncelles, ces tempêtes finissent par trop durer. On peut aussi regretter la disparité entre les beaux costumes des violoncellistes haut perchés, et ceux des danseurs qui restent en tenue de travail  Tout de même un spectacle à ne pas manquer, s’il traverse votre route.

Théâtre de Rungis 5 février, L’Équinoxe de Châteauroux 9 février, Théâtre Jean Lurçat d’Aubusson 9 février, Centre Culturel Jean Lurçat d’Aubusson 11 dévier, Théâtre de l’Hôtel de Ville de Saint Barthélémy d’Anjou 10 mars, le Cargo de Segré 13 mars

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s