RISK Théâtre Paris-Villette 18 mars

De John Retallack, traduction Isabelle Famchon, conception Eva Vallejo et Bruno Soulier, l’Interlude Théâtre/Oratorio
C’est bien un oratorio émouvant que cette mise en scène de Risk, pièce écossaise fort bien traduite et mise en musique au fil de l’action par Bruno Soulier qui rythme cette effrayante déroute d’une jeunesse sans repère. Les 5 acteurs sont adossés sur des caissons rouges dans la pénombre, ils clament leurs évasions familiales. « Il fallait sauter du 5e étage, heureusement sur un tas de cartons ». Le whisky, une fille qui perd son portable et ne peut appeler sa mère pour rentrer à la maison, tous cherchent à fuir leur famille, même la plus sage, bonne élève dont la famille a déménagé à Glascow dans un quartier difficile. Pour s’intégrer elle commence à boire, se battre et voler. Un beau travail choral et chorégraphique plein d’une fougue qui réjouit la salle pleine de jeunes en phase avec le spectacle. Nous mettons longtemps à quitter nos sièges en proie à l’émotion et les discussions vont bon train à la sortie.
Théâtre Paris-Villette jusqu’au 21 mars, 20 mars à 19 h, 21 à 20 h, l’Escapade d’Hénin-Beaumont 17 avril, Thouars 19 mai, St Barthélémy d’Anjou 21 mai, Rouillac 22 mai, Théâtre Jean Vilar de Montpellier 24 au 26 novembre.
http://www.linterlude.to.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s