STRYP-TYQUE Théâtre Essaïon 6 avril

De Denys Treffet, avec Anne de Broca, Erwan Daouphars et Pablo Nemirowsky au bandonéon, mise en scène Anne de Broca.
On connaît Anne de Broca, actrice rare qui s’est consacrée une fois par an à la commémoration des amours de Victor Hugo et Juliette Drouet, son ineffable maîtresse. Anne de Broca sait faire vibrer la sensualité en abordant la mise en scène de ce texte érotique, des plus crus aux côtés d’Erwan Daouphars, étrangement porteur d’un bel érotisme avec son aspect de bourgeois buté. Nous avions pu le voir à la Loge dans (Stokholm ?) le personnage d’un homme ayant séquestré et violé pendant des années une jeune allemande qui n’avait pas cherché à s’échapper.
Anne de Broca pénètre en scène les yeux bandés, revêtue d’une robe de chambre rouge. Sur le plateau deux hommes, l’un en costume est masqué, l’autre a un bandonéon, sont attablés devant des verres de vin. Anne se dévoile, elle évoque avec délices d’invraisemblables parties sexuelles proches de tortures dont elle semble curieusement se réjouir. Elle entonne avec subtilité des tangos argentins, qu’ils dansent, ils partagent des verres de vin, leurs contacts très pudiques, ne laissent place qu’à une ivresse du verbe. Erwan Daouphars, massif, un peu inquiétant, se fait mener par cette femme d’apparence fragile qui le domine !
Ne manquez pas cette soirée étonnante les lundis et mardis à 21 h 30 jusqu’au 21 avril au Théâtre Essaïon Tél 01 42 78 46 42

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s