PRIMO LEVI ET FERDINANDO CAMON CONVERSATIONS OU LE VOYAGE D’ULYSSE, Théâtre Essaïon 21 mai

i
D’après Conversations avec Primo Levi de Ferdinando Camon, adaptation Éric Cénat, Gérard Cherqui et Dominique Lurcel, interprétation Éric Cénat et Gérard Cherqui

De 1982 à 1986, moins d’un an avant le suicide de Primo Levi, Ferdinando Camon s’entretient régulièrement avec lui sur sa déportation à Auschwitz sur le Goulag, sur Soljenitsine, sur l’écriture et le métier de chimiste qui lui a sauvé la vie…Au moment de la disparition des derniers survivants de la Shoah, cette reprise d’un spectacle vu voilà 20 ans est d’une actualité brûlante. « Il faut que les jeunes sachent, car à une autre échelle, dans d’autres pays lointains, ils sont en train de se reproduire… »
Près de 40 ans après le suicide de Primo Levi dans un espace très proche, en Grèce, en Italie, en Espagne, notre Europe égoïste et repue est en train de noyer des milliers d’Africains, de Lybiens, de Syriens qui fuient leurs pays que nous avons colonisés et bombardés « Avant, il n’y avait pas de masse, le besoin de raconter, c’était déjà un besoin essentiel. Écrire m’a soulagé  (…) Je dois dire qu’Auschwitz a été ma véritable université !» raconte Primo Levi qui a mis des années avant d’être publié. les deux protagonistes conversent tranquillement sur les horreurs de la déportation, l’incompréhension des des raisons qui ont poussé le peuple allemand a accepter la déportation des juifs très intégrés depuis des années à leur nation. « Hitler était un Attila motorisé, les allemands étaient mal baptisés, le programme d’extermination des juifs et des lager a été longtemps caché !(…) Les allemands ne parlaient pas, n’entendaient pas pour ne pas devenir coupables. Hitler n’a jamais trahi sa parole, nous sommes un peuple trahi, nous avions le choix entre le communisme et le nazisme »…
Ces conversations salutaires sont plus que jamais nécessaires de nos jours où « le ventre est encore fécond d’où peut surgir la bête immonde » comme disait Bertolt Brecht. Ne manquez pas ce spectacle essentiel au Théâtre Essaïon les lundis et mardis à 19 h 30 jusqu’au 26 mai, Tél 01 42 78 46 42.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s