BRUNDIBAR Conservatoire Maurice Ravel Paris 13e, 6 mai

BRUNDIBAR (91) Conservatoire Maurice Ravel du 13e, 6 mai
Opéra pour enfants en 2 actes de Hans Krasa, livret de Adolf Hoffmeister, créé au camp de Teresin en 1943 .
Direction musicale de Béatrice Warcolier, mise en scène Olivier Boréel, ARCAL

Cette oeuvre populaire a été créée en Tchécoslovaquie en 1938, à l’occasion d’un concours organisé par le Ministère de la Culture et de l’Éducation. Rapidement interdit par les nazis, cet opéra avait été pourtant repris à Terezin le 16 septembre 1943, dans des bâtiments rapidement repeints pour abuser la Croix Rouge venue en inspection, avant la déportation et l’assassinat de Krasa et de tous les jeunes enfants à Auschwitz le 16 octobre 1943, après 55 représentations.
L’ARCAL créé en 1983 par Christian Gangneron, dirigé depuis 2009 par Catherine Kollen, a su populariser l’opéra du classique au contemporain, avec la création de 61 nouvelles mises en scènes d’oeuvres lyriques jouées dans les lieux les plus divers, comme Le pauvre matelot de Darius Milhaud accueilli dans des cafés, en prison ou dans des hôpitaux psychiatriques entre autres. Et aussi dans des opéras ! Nous l’avions accueilli au Théâtre 71 de Malakoff en 1989.

Aninka et Pepicek, 2 jeunes enfants veulent trouver de l’argent pour acheter du lait pour soigner leur mère malade. En observant le terrible Brundibar qui ramasse beaucoup d’argent en jouant de l’orgue de barbarie, ils tentent de chanter dans la rue, mais se font rapidement chasser. Avec l’aide d’un moineau, d’un chien et d’un chat, les enfants rejoints par les écoliers du quartier vont réussir à faire fuir l’odieux Brundibar et séduire le public qui les comblent d’argent. Kolia Chabanier et Giulia Burgos interprètes du frère et de la soeur brillent de fraicheur et de naturel, accompagnés par de choeurs de 16 enfants et de 13 adultes et de 8 solistes et de 13 musiciens. Même si aucune référence n’est donnée sur le contexte terrible de la création dans ce conservatoire plutôt bourgeois, on se laisse emporter par l’émotion.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s