DOMANDO A MEGERA Espacio Cultural Municipal Sergio Porto, Rio de Janeiro , 30 juillet

D’après La mégère apprivoisée de Shakespeare, adaptation Luiz Paulo Corréa e Castro, mise en scène et scénographie Fernando Mello da Costa

Plateau nu, un praticable au centre surmonté d’un grand portrait de Shakespeare. À l’ouverture, une voix off défile la liste impressionnante des 33 sponsors du spectacle rassemblés par Petrobras qui servent ici de pouvoirs publics.
Les 17 comédiens entrent en scène armés de tabourets, ils s’arment de nez de clowns, on aperçoit la mégère pas encore apprivoisée en train de gesticuler. Au sein d’une succession de tableaux agités, de bagarres, d’un jeu clownesque fantasque, d’un sur-jeu appuyé, les vieux souvenirs du texte de Shakespeare peinent à remonter malgré des tableaux insolites, comme ce clown dont la tête dépasse d’une valise, ce ballet de 3 ivrognes, des bagarres spectaculaires. Fruit d’une collaboration entre professionnels et amateurs cette Mégère apprivoisée a été présentée depuis le 10 juillet, dernière le 2 août.
.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s