LE CHAS DU VIOLON-création 2014-Les Étoiles des Colporteurs, Festival d’Aurillac 22 août

avec Agathe Olivier et Coline Rigot
Une mère et sa fille élégantes, escaladent la structure étoilée, après s’être débarrassées de quelques accessoires de la bourgeoisie, la fille de son sautoir de perles, la mère de son sac à mains après bien des gesticulations, mais elle conserve ses hauts talons pour marcher sur le fil ! la fille prend son violon, en équilibre sur le fil, elle accompagne les évolutions de sa mère, Ce duo tendre et sensible bouleverse particulièrement ceux qui se souviennent de la douloureuse histoire des Colporteurs, la perte des jambes d’Antoine Rigot à la suite d’un plongeon dans la mer qui l’empêche à jamais de danser comme avant sur le fil. Mais heureusement, les Colporteurs savent toujours nous émouvoir par leur poétique maîtrise funambulesque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s