LES SONNETS DE SHAKESPEARE Théâtre de la Bastille, 21 septembre

De William Shakespeare, traduction adaptation de Pascal Collin, composition et direction musicale de Frédéric Fresson, direction artistique Richard Brunel, chant Nora Krief, accompagnée par Philippe Floris, Frédéric Fresson et Philippe Thibaut.

Nora Krief s’était déjà plongée dans Shakespeare en 1999 dans Henri IV, un spectacle de 8 heures au Festival d’Avignon, sous la direction de Yann Joël Collin. Elle y interprétait 3 sonnets. Cette fois, nous pouvons nous régaler sur 18 poèmes choisis parmi plusieurs centaines composés par Shakespeare. Elle entre en scène avec Mon amour, ma tendresse, en costume féminin dont elle se dépouille peu à peu pour devenir androgyne sur la fin du poète. Elle joue un jeu de miroir amoureux avec ses musiciens, de vrais complices, qui donnent un éclat particulier à la geste Élisabethaine. Nora Krief est mutine, aguichante pour finir en homme fatigué, mais pas fini : « Si j’ai depuis longtemps épuisé mon crédit / Je jette encore au vent par générosité / tout ce que j’ai déjà largement dépensé. ». Un spectacle à ne pas manquer, attention aux horaires variables.

Théâtre de la Bastille jusqu’au 3 octobre, jusqu’au 3 à 20 h et du 5 au 9 octobre à 21 h, relâches les dimanches, Réservations 01 43 57 42 14

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s