UN ALBUM Laetitia Dosch Théâtre de Vanves 30 septembre

Échouée au hasard d’une panne de métro qui devait me mener au Paris Villette, le spectacle de Laetitia Dosch offre un havre théâtral imprévu.
Laetitia Dosch entame avec une vigueur un monologue qui retrace son parcours, d’abord bouche pincée elle évoque son livre de 1994 Fils des  Étoiles : « Non, il n’y aura pas de reprise économique, ni remontée de l’ascenseur social ! ». Elle joue au volley, puis une consultation chez le psychologue qu’elle interprète de dos, se renfrogne en mâchouillant dans son fauteuil, puis une infirmière avec une gâteuse, une scène érotique plutôt drôle…Elle danse, c’est plutôt expressif, il y a une scène à l’hôpital « Pas encore grabataire, mais il ne peut plus aller au cabinet ». Laetitia Dosch maîtrise bien ses personnages, mais sa virtuosité ne tient pas lieu de fil rouge dans cette galerie de portraits et on sombre dans l’ennui d’un solo trop long.
Laetitia Dosch vit en Suisse, elle a tourné dans une dizaine de longs métrages et beaucoup de courts métrages.

Théâtre de Vanves salle Panopée jeudi 1e et vendredi 2 octobre à 19 h 30 Tél 01 41 33 93 70

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s