NEUF PETITES FILLES Gare au Théâtre de Vitry, 21 octobre

De Sandrine Roche par le Théâtre du Verseau de Lyon, mise en scène Philippe Labaune assisté de Leila Brahimi

Au centre du plateau, un quadrilatère jonché de poupées, des grandes, des petites debout, 8 comédiens sont assis de part et d’autre, au fond, une table avec des électrophones qui rythment des actions insolites. 2 hommes en costards, cravates titubent autour des poupées, se plaignent des employées…Une belle femme en collant résille, « tu t’es fait violer, c’est pas la faute à la robe… (… Et pourquoi ce serait pas une femme l’homme de ta vie ?» Un flot ininterrompu d’images étranges interprété par une équipe de bons acteurs qui jouent et qui déjouent les clichés du monde avec une ironique férocité. On est parfois noyé dans ce fleuve sonore et visuel sans parvenir à se raccrocher aux bords inexistants, toujours les 20 minutes de trop, mais on se réjouit de la découverte du Théâtre du Verseau fondé par Philippe Labaune, un amoureux de la poésie, qui a monté une trentaine de spectacles, nombre de lectures. Il a aussi publié plusieurs livres.

Gare au Théâtre de Vitry jusqu’au 24 octobre à 20 h 30, 22 et 24 octobre à 15 h, Tél 01 55 53 22 26

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s