RÉCIT DES ÉVÉNEMENTS FUTURS L’Échangeur de Bagnolet 2 novembre

Mise en scène Adrien Béal, Cie Théâtre Déplié
avec Benoît Carré, Bénédicte Cerutti, Charlotte Corman, Lionel Gonzalez et Zoumana Meïté.

En exergue, une citation de Marguerite Duras dans le Matin du 4 juin1986 : « Maintenant, on pourrait presque enseigner aux enfants comment la planète va mourir, non pas comme une probabilité mais comme l’histoire du futur ».
Adrien Béal a confronté ses comédiens face à l’impossibilité humaine de se représenter les conséquences de l’apocalypse.

5 comédiens dans une salle d’attente. L’un d’eux consulte un psychologue magnétiseur qui lui révèle le bon choix a faire au moment d’une sélection. Il obtient le poste et se met à le croire aveuglément. Devant ses funestes prédictions, il annule le voyage aux Seychelles prévu de longue date avec sa femme, veut la faire avorter, alors qu’elle est enceinte de 6 mois…
Une femme noie son fils médusé sous un flot de paroles, elle n’a pu dormir de la nuit ayant observé sa voisine écroulée devant sa télé. Le fils qui ne connaît pas cette voisine, refuse d’aller voir si elle est belle et bien morte.
Deux frères qui gèrent un établissement de bains s’affrontent violemment. L’un d’eux est chercheur, il veut révéler que les eaux sont nocives, il aurait fallu, comme il l’avait prévu, capter les eaux du haut de la montagne au moment de la construction de la station qui fait vivre la ville. Les curistes risquent gros, plusieurs d’entre eux sont malades. Mais celui qui gère l’établissement dont la ville bénéficie des retombées économiques, refuse de se rendre à l’évidence. Ce n’est pas sans rappeler L’ennemi du peuple d’Ibsen.
Ces petits tableaux interprétés avec subtilité par des comédiens qui se passent le relais, provoquent un malaise étrange très en phase avec notre monde qui se précipite vers sa chute. Cette articulation entre le politique et l’intime nous concerne avec vigueur.

Adrien Béal a mené un long compagnonnage avec Bernard Grosjean au sein de la compagnie Entrées de jeu avant de mettre en scène Michel Vunaver, Roland Schimmelpfenning et Ibsen. Il travaille avec Stéphane Braunschweig, Guillaume Lévêque et Thomas Quillardet entre autres, animant de nombreux ateliers auprès d’adolescents. Il a aussi monté Le pas de Bême qui sera repris en tournée en 2016.
http://www.theatredeplie.fr

L’Échangeur de Bagnolet jusqu’au 7 novembre du lundi au samedi à 20 h 30, dimanche à 17 h, relâche mercredi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s