PLATEAUX DU GROUPE GESTE(S) Théâtre de Chatillon 16 janvier

 

Le Groupe Geste(s) est une association qui regroupe 15 structures de diffusion sur tout le territoire. Pour soutenir les Arts du Mime et du Geste, Jean-Jérôme Raclot directeur du Théâtre de Rungis et Alain Mollot directeur du Théâtre Romain Rolland de Villejuif, ont créé ce groupe en 2008 et fédéré autour d’eux des lieux de diffusion en France, qui s’intéressent aux nouvelles pousses surgies de ce type de créativité.  Les Plateaux du Groupe Geste(s) présentent chaque année, depuis 2009, un certain nombre de projets en cours d’élaboration, présélectionnés. Les artistes sont issus de l’École Internationale de Mimodrame Marcel Marceau, de l’École Jacques Lecoq, des nouvelles compagnies de Marionnettes et de théâtre d’objet, de l’École Supérieure d’Art Dramatique de Paris et de différents ateliers de mime….

Depuis 2009, le groupe Geste(s) a soutenu une douzaine de projets qui ont pu s’imposer dont Fragments du désir de la compagnie Dos à deux la première année et Crue de la Cie les Apostrophés en 2015 .

WILD  Collectif Fearless Rabbits, création de Bénédicte Guchardon

20 minutes sur un projet de circassiens et de vidéo avec un vrai engagement physique des 3 comédiens. Les différences entre Hollande candidat, Hollande président, les urgences, les violences, la dénaturation, le retour à la nature.

PEAU D’ÂNE Le grand Raymond, création de Lucie Boulay, avec Lucie Boulay et Jean-Luc Amestoy

Très librement inspiré du conte de Perrault. Une comédienne manipulatrice et un musicien accessoiriste déploient l’enfance de la princesse que son père devenu veuf, rêve d’épouser. Encore très fragile.

FLEISH Marathon de danse, création de Pauline Laidet, la Seconde Tigre.

Pièce théâtrale et chorégraphique  sur les marathons de danse en projet avec 5 comédiens, dont 2 seulement sont sur le plateau. Il faut rester debout et continuer cette danse inhumaine.

FUNNY BIRDS, six traders cannibales, la Riive Ultérieure

Très acclamé, cette danse des six clowns qui cherchent à accumuler les euros, à troquer, à éliminer les plus faibles à partir des 2 euros échangés au départ, ne m’a pas captivée.

YOKAÏ Remède au désespoir, création collective du Collectif Krumple avec Léna Rondé et 5 autres comédiens norvégiens et français.

Issue de l’école Lecoq, cette compagnie internationale en résidence à Billom (Auvergne). Entre désespoir et joie ludique, chacun suit son chemin et joue sur les frontières. Yokaï ce sont les esprits des forêts au Japon. À mon sens, le collectif Krumple devrait obtenir le prix du groupe Geste(s).

Le prix devait être décerné à l’issue de la séance.

http://www.groupegeste-s.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s