KAPOUCHNIK n° 110 Studio des 3 Oranges Audincourt

Théâtre de l’Unité

16 comédiens familiers du Kapouchnik pour brosser 13 séquences de l’actualité tirées de la presse hebdomadaire, télé et presse écrite. Les meilleures scènes : Saint Sylvestre à Cologne dans Libération, une terrifiante explosion de violence faussement imputée aux migrants, Déchéance de la nationalité avec une Latifa Djerbi déchaînée, comme dans La morille est arrivée, l’un des derniers sketchs. La salle est bourrée, on doit rajouter des tabourets, le public enthousiaste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s