NAVIRE NIGHT Lilas en scène 1e février

De Marguerite Duras, mise en scène Armel Veilhan, avec Marie Fortuit et Antoine Formica

Étrange actualité de ce texte qui résonne avec la toute puissance des téléphones portables qui dominent notre monde. Marguerite Duras invente un amour brûlant et jamais consommé, entre un homme et une femme  qui l’appelle sans cesse pour lui prodiguer des caresses insensées. Il n’a ni son nom, ni son numéro de téléphone et pourtant, il est saisi d’une ivresse sensuelle dont il devient peu à peu prisonnier.

Les 2 partenaires sont loin de l’autre, ils ne se touchent qu’en paroles, sont pris d’une impatience irrésistible, et pourtant ne se verront jamais. Les amours les plus sensuelles sont celles qu’on n’a jamais jamais consommées et qu’on n’oubliera pas. Et c’est la femme qui mène cette danse érotique imaginaire.

Armel Veilhan a répété 3 semaines dans cet accueillant  Centre d’échange et de création attenant à un atelier de construction de décors de Lilas en scène. Encore fragile pour cette ultime répétition, ce Navire Night est prometteur.

Le 5 février à 20 h 30 au Théâtre le Garde-Chasse 181 rue de Paris 93260 les Lilas, m° Mairie des Lilas (ligne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s