L’ART DE LA COMÉDIE Théâtre 71 de Malakoff, 10 février

D’Eduardo de Filippo, mise en scène Patrick Pineau

En Italie des années 60, Oreste Campese, chef d’une troupe de théâtre familiale, arrive dans une petite ville pour demander au nouveau préfet qui vient d’arriver, l’autorisation de jouer dans sa ville. Sa roulotte a brûlé, il ne sait plus où jouer Le préfet, perdu dans sa prise de fonctions l’accueille d’abord aimablement, puis le chasse devant la file des solliciteurs qui se pressent à sa porte. Son assistant se trompe dans la liste qu’il lui remet, le préfet perd son calme, il ne sait plus qui il reçoit, ne seraient-ce pas des comédiens déguisés ? Le  vieux chef de troupe est malin, il sait tirer parti de la situation confuse.

Interprété dans une immense scénographie métallique de Sylvie Orcier, que le concierge et l’assistant traversent à toute vitesse, on se croirait dans une usine, on a peine à saisir les fils de l’histoire.  Deux comédiens font merveille, Mohamed Rouabhi en chef de troupe et Marc Jeancourt en curé. Mais c’est trop long, toujours les fatales 20 minutes de trop, dans une mise en scène confuse.

Théâtre 71 de Malakoff jusqu’au 18 février, mercredi, jeudi, samedi à 19 h 30, mardi, vendredi à 20 h 30, dimanche à 16 h, tél 01 55 48 91 00

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s