PARIS-DADA-BERLIN Hall de la chanson 12 avril

Direction artistique Serge Hureau et Olivier Hussenet

Au début du XXe siècle, le cabaret est devenu une niche à l’abri des conventions, un espace libre, frondeur et carrément libertaire où on peut échapper à la censure. Une chanteuse interprète dans le bar une chanson en allemand, avant de nous faire pénétrer dans la salle remplie d’un public d’adolescents. C’est une matinée scolaire où nous entendrons une trentaine de chansons interprétées par 5 chanteurs accompagnées par 2 musiciens avec des instruments singuliers, piano, clavier, guitare, violon et pots de confitures. On évoque la censure, le chanteur se fait virer, puis Dada à Zurich en 1916. « Sérieux jusqu’à la mort, on meurt en héros », la java des bombes atomiques de Boris Vian, l’ouverture sur le jardin de la Villette, le Chat Noir, Mademoiselle Annabelle de Kurt Schwitters… Des poèmes de Walter Mehring, Kurt Tucholski, des manifestes de Picabia, Karl Valentin, Darius Milhaud, étapes revigorantes de la lutte d’artistes que les guerres mondiales n’avaient pas encore séparés !

Hall de la Chanson, Pavillon du Charolais, Parc de la Villette jusqu’au 24 avril, tél 01 53 72 43 01

http://www.lehall.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s