UNE LONGUE PEINE, comment dire la prison Maison des Métallos 12 avril

Théâtre documentaire mise en scène Didier Ruiz, la Compagnie des Hommes

Depuis 1998 Didier Ruiz a réalisé des spectacles majeurs avec sa Compagnie des Hommes à partir de l’observation de la petite histoire qui fait ressortir la grande. Nous nous souvenons de L’amour en question,  questions sur la sexualité, lettres à l’Abbé Viollet, Apéros Polars et Dale Recuerdos entre autres…

Avec 5 anciens détenus ayant subi de longues peines et la compagne de l’un d’entre eux ayant visité ses prisons pendant de longues années, Didier Ruiz apporte un témoignage pudique et bouleversant  sur l’inanité de la détention pénitentiaire. Sur un plateau nu 4 hommes d’un âge avancé, racontent leur quotidien douloureux, les vexations, les tortures, le suicide, les changements incessants des lieux de détention, leurs vies gâchées, sans jamais évoquer ce dont ils se sont rendus coupables. L’isolement est un privilège ou une punition, seul l’un d’entre eux a réussi à tromper son ennui en faisant des études, il a obtenu une maîtrise de psychologie sociale et de communication, mais il a été rattrapé par son passé à sa sortie et son diplôme ne lui a pas servi ! 3 choix sont possibles : le suicide, l’évasion, rester en prison….

 

Un spectacle émouvant à la Maison des Métallos jusqu’au 17 avril, jeudi à 20 h, vendredi à 14 et 20 h, samedi à 19 h, dimanche à 18 h, Tél 01 47 00 26 20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s