DE LA JUSTICE DES POISSONS L’Échangeur de Bagnolet, 17 mai

Conception, écriture et mise sur scène Henri Jules Julien, avec Nanda Mohamed et David Chiesa (contrebasse) Christophe Cardoen (lumières).

Nanda Mohamed, grande comédienne nous propose de dialoguer avec une idée de Levinas sur la justice des temps anciens sur les meurtres par inadvertance, quand un homme pousse son prochain par accident. Elle évoque plusieurs hypothèses : la loi du talion, oeil pour oeil, dent pour dent. Il existe des villes refuges 3 à l’est, 3 à l’ouest où l’on est protégé. Il y est interdit de fabriquer des armes. Cette idée archaïque de ville refuge a-t-elle encore un sens aujourd’hui ? Nous ne sommes pas des coupables objectifs, dans la justice des poissons, un gros poisson est libre de dévorer le petit. Il y a 3000 ans en Palestine, un homme pousse son prochain par accident, il fait tomber sur lui une pierre, il va couper du bois, le fer se détache et tue son compagnon.

6 villes refuges ont été créées en Palestine, toutes sont occupées par Israël. Avec l’exigence dévorante de la victime pour que la justice soit rendue, il faut contenir la violence.

Accompagnée par la contrebasse qui se déplace derrière elle sur le grand plateau nu, éclairée avec subtilité par des lumières variables, Nanda Mohamed rejoue ensuite ce texte énigmatique en arabe. « Rien ne peut faire taire l’exigence de la justice ! »

Henri-Jules Julien vit au Caire depuis 2 ans où il a multiplié des initiatives pour présenter des artistes égyptiens, Hassan El Geretly et sa compagnie El Warsha et Mohamed El Attar pour le théâtre syrien…

18 et 19 mai à l’Échangeur de Bagnolet, le 20 mai à l’Apostrophe de Cergy-Pontoise et en 2017 Festival les Rencontres à l’Échelle de Marseille et au Théâtre Athénor de Saint-Nazaire

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s