LES CERVEAUX CÉLIBATAIRES Théâtre de la Reine Blanche 25 mai

Entretiens autour de l’âme machine, l’intelligence artificielle, l’histoire futuriste des cerveaux, la pensée algorithmique présentée par Michel Valmer (Cie Science 89 de Nantes) avec Dominique Paquet, Dominique Pécaud, Alain Cochard, Maxime Kerzanet, Françoise Thyrion…

Michel Valmer soumet à la question les invités réunis autour de la table, sur la place de l’homme dans la nature. Dominique Paquet rappelle Le Boucher Cartésien qu’elle avait monté voilà des années, la nécessité d’apprendre «par corps». On évoque la place de l’homme dans la nature, les machines célibataires. Peu férue de science, j’ai néanmoins goûté cette étrange soirée scientifique éclairée par des chansons de Gatti interprétées par Françoise Thyrion. Valmer cite Jacques Livchine « Pour se trouver, il faut se perdre ! ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s