LE FAISEUR Théâtre de l’Épée de Bois 17 juin

D’Honoré de Balzac, mise en scène Robin Renucci
« Le malheur, c’est de se sentir apte à tout et n’être bon à rien ! (…) Il ne s’agit pas d’avoir des talents, mais d’inspirer la peur… » déclare Mercadet, propriétaire spéculateur quasi ruiné qui entreprend de de marier sa fille à un un prétendant qu’il croit riche, aussi endetté que lui. Dans un salon bourgeois circulaire encombré de meubles, véritable écrin de luxe préservant un apparat, Mercadet affirme que « le crédit, c’est un principe vital pour tous les pays bien ordonnés (…) Une femme est une enseigne pour un spéculateur. Il n’y a plus de famille mais des individus ! (…) Je n’ai besoin ni de conseils, ni de morale, mais d’argent ! »
Les personnages issus de tableaux de Daumier, se débattent dans un cynisme égoïste, révélateur de notre monde contemporain adorateur du Veau d’Or. On rit beaucoup de cette farce sinistre visionnaire, dans lequel l’individu, dans une course frénétique tente de sauver sa peau. Mais tout est bien qui finit bien, l’amoureux de la fille de Mercadet retrouve un héritage pour épouser la jeune fille qu’il voulait épouser par intérêt. C’était la dernière représentation du cycle de La grande escale , qui présentait une soixantaine de de représentations de 5 spectacles et des débats initiés par les Tréteaux de France dirigés par Robin Renucci. Un mois de Théâtre intense.

http://www.treteauxdefrance.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s