SWEET HOME SANS ÉTAT D’ÂME Cloître de la Collégiale, Villeneuve en Scène 12 juillet

les petits polars de la Licorne, mise en scène Claire Dancoisne, avec Rita Burattini

Claire Dancoisne, développe depuis des années un univers terrifiant de marionnettes aux yeux fixes et aux formes difformes, habitées par des humanoïdes étranges. Sweet home est habité par une femme qui a fait le vide autour d’elle en supprimant toute trace de vie dans son immeuble. On la découvre vociférante en buvant son café, entourée de cadavres d’animaux qu’elle a cloués sur les murs. Elle démonte les boîtes aux lettres de ses voisins, les remplit d’ordures, soulève une trappe pour appeler sa voisine au sous sol, où elle l’a enfermée : « Jacqueline, cette cave est parfaitement saine, j’y mets du vin à vieillir depuis des années !  Suzanne, vous m’avez sous-estimée, trahie, vous allez allez le payer !».
Elle mixe son poisson rouge dans son bocal, assassine son perroquet. Au moment où la police débarque, elle hurle : «  Ma part à moi, c’est tout l’immeuble pour moi toute seule, je ne bougerai pas ! » Et l’on s’aperçoit qu’elle est la seule survivante dans cet immeuble dont elle a assassiné tous les habitants. Rita Burattini qui vient de reprendre seule ce personnage qui était accompagné dans une précédente mise en scène, se défend bravement pour faire vivre ce monstre contemporain.

Cloître de la Collégiale à 19 h jusqu’au 21 juillet, tél 04 32 75 15 95

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s